D’illustres-samaritains

Previous slide
Next slide

D'Illustres Samaritains

Les Grandes Figures de Sainte-Marie

Louis EUGENE AUGUSTIN AGRICOLE

Eugène Agricole est né le 8 Juin 1834 à Basse-Terre en Guadeloupe. Il rejoint la Martinique vers 1850 puis, retourne à Basse-Terre avant de rejoindre la Martinique en Août 1872. Républicain, il est élu maire de Sainte-Marie puis conseiller général du canton de Trinité qui regroupe alors les villes de Trinité, Sainte-Marie, Robert et Gros-Morne. Il devient président du conseil général et obtient l’abolition de l’immigration indienne en Martinique. Il était surnommé « Père Agricole ».

Samuel CASTENDET 

Clarinettiste, batteur, contrebassiste, compositeur et chef d’orchestre, Samuel Castendet est nĂ© le 30 dĂ©cembre 1906, Ă  Sainte-Marie au quartier Bezaudin. DĂ©cĂ©dĂ© Ă  Fort-de-France le 18 Janvier 1993, sa carrière s’est surtout dĂ©roulĂ©e en mĂ©tropole. II a jouĂ© au Tagada Biguine, Ă  La Boule Blanche ou Ă  la Canne Ă  Sucre avec les plus grands musiciens antillais de l’époque. Il est l’interprète de plusieurs titres cĂ©lèbres tels « Neg ni mauvé mannyè », « LĂ©vé yo…lĂ©vé yo ka », « La rue zabim »  

Emmanuel SALDES 

Emmanuel  Saldes est né en 1888 à Sainte-Marie. Après une brillante scolarité, il se destine à la carrière d’instituteur. A 25 ans, il est nommé directeur d’école à Saint Pierre et est en même temps secrétaire de mairie de Fonds Saint Denis. Il a été membre fondateur de la Samaritaine. En 1943, il est nommé inspecteur de l’école primaire. Il décède en 1951, à l’âge de 63 ans. Il a reçu la médaille d’argent des instituteurs et est fait officier de l’instruction publique

Joseph LAGROSILLIERE 

Premier socialiste Martiniquais, Joseph Lagrosillière est nĂ© Ă  Sainte– Marie, le 2 Novembre 1872. Il est issu d’une famille de la petite bourgeoisie de couleur. « Lagro » comme on le surnommait, faisait de brillantes Ă©tudes secondaires au lycĂ©e colonial de Saint-Pierre avant de se rendre en 1894 en France afin de  prĂ©parer une formation dans l’administration. Il dĂ©cède Ă  Paris le 6 janvier 1950. Ses funĂ©railles se sont dĂ©roulĂ©es le 18 mars Ă  Sainte-Marie.

Félix LORNE 

Félix Lorne est né au le 6 mars 1904 au quartier Pérou. Son histoire est marquée par le drame du 3 mars 1950. Lors d’une séance de natation qu’il dirige au Tombolo, un des élèves, n’arrivant pas à sortir de l’eau est ramené à terre grâce à son intervention. Mais pas un deuxième, Luc Lagaville qui éprouve des difficultés. L’enseignant se jette à nouveau à l’eau. Après les recherches entreprises, le corps de l’élève est retrouvé coincé contre un pilotis de la voie ferrée. Le surlendemain, c’est celui de l’instituteur qu’un vol de « malfinis » signale derrière l’ilet.

Pauline NOGARD 

Pauline Nogard est née le 12 Juin 1907 à Sainte -Marie. Elle a été mère de deux enfants. Enseignante originaire de Bezaudin, elle exerça sa profession de 1926 à 1966. Elle fut décorée de l’ordre des officiers des Palmes Académiques. Sa notoriété provient des produits agro- alimentaires ELLA dans une entreprise qui a démarré ses activités en 1979.  La structure artisanale qu’elle entretenait avec son père était spécialisée dans la transformation les fruits et légumes.

Emmanuel Hermence VERY 

Emmanuel  Auguste Irénée Véry dit Hermence est né le 31 Mars 1904 à Sainte Marie. Il effectue ses études à la faculté de médecine de Toulouse et devient diplômé de médecine coloniale. En 1955, il est élu maire de Sainte Marie contre la droite et les communistes. Conseiller général, il dépose de nombreux projets de lois portant surtout sur la situation aux Antilles surtout pour une meilleure législation sociale en Outre- mer. Il décède le 19 Juin 1966, à Paris en cours de mandature.

Alexandre BERTRAND 

Alexandre Bertrand dit « Sansan » est né le 23 Avril 1918 au Morne-des-Esses. Il s’intéresse très vite à la peinture et s’établi à Paris où il exerce son art. Il fait une rencontre décisive, celle d’Anca Ionescu, qu’il épouse en 1948. Rentré en 1950 en Martinique, il reprend ses cours à l’école des arts appliqués. Il ouvre une entreprise de décoration. Il part en 1967 pour le Canada. Il reviendra en 1978. Il décède le 2 octobre 1995 à 77 ans, au Morne-des-Esses.

Edouard DESROSES 

Edouard Desroses est né le 8 Décembre 1913 à Sainte Marie. A 10 ans, il est fasciné par la présence d’un hydravion dans la baie de Trinité et se met à rêver d’avion. Il intègre le centre d’expérimentation pratique d’aviation de Saint Raphaël en 1934. Il ouvrira la ligne Paris / Fort de France et aura l’honneur le 16 Décembre 1964 de poser pour la première fois sur la piste du Lamentin le premier Boeing 707 d’Air France. Il a reçu en 1962, la médaille d’Or de l’aéronautique.

Louis ERIMEE 

Louis Erimée est né le 2 Décembre 1895 à Sainte-Marie. Il montera sa tannerie à l’Anse Madame, où il fabriquera des chaussures notamment des godillots pour l’armée (Martinique, Guadeloupe), ballons de foot et chaussures pour les premiers joueurs de la Samaritaine. Radical socialiste, il entre dans la vie politique en 1936. Il a été maire de Sainte-Marie de 1939 à 1940 puis de 1947 à 1956. Il fût conseiller général de 1947 à 1958. Il décède le 10 Janvier 1982 à l’âge de 86 ans.

Rodolphe RICHER 

Johanes Marie Joseph Crispin Rodolphe est né le 9 Aout 1884 à SainteMarie de ses parents Richer Velmont Eucher surnommé Sonson et Joannes Marie Louise Sylvanie. Il fut légitimé le 3 Juillet 1888 et s’appela Rodolphe Richer. Il se maria le 9 Aout 1919 à Julia Ange Monnerot. Il fut 1er adjoint de Louis Erimée en 1936 qu’il remplaça à sa mort en 1936. Il resta maire jusqu’en 1939, année de sa mort. Aujourd’hui, Une école primaire de Villeneuve porte son patronyme.

Camille PETIT 

Camille Petit mĂ©decin de profession est nĂ© le 12 avril 1912  Ă  Saint-Esprit et mort le 2 aoĂ»t Ă  Paris. Il a Ă©tĂ© Ă©lu maire de Sainte-Marie le 12 fĂ©vrier 1969 . Il sera reconduit rĂ©gulièrement jusqu’en 1983,annĂ©e oĂą il ne se reprĂ©sente pas. Il est le pionnier du mouvement gaulliste en Martinique. En 1958, il participe Ă  la crĂ©ation de la fĂ©dĂ©ration de l’Union pour la nouvelle RĂ©publique (UNR) de la Martinique, dont il deviendra le secrĂ©taire dĂ©partemental de 1958 à 1965. Camille Petit meurt Ă  l’âge 81 ans.

Jérôme Antonin MERCAN 

JĂ©rĂ´me Antonin Mercan est nĂ© le 27 mai 1908 Ă  Sainte-Marie. Il a Ă©tĂ© le premier adjoint d’ Emmanuel VERY en 1955. Socialiste, il a Ă©tĂ© Ă©galement maire de Sainte-Marie de 1967 Ă  1969. Il crĂ©Ă© le dispensaire du Bourg et l’ancienne Ă©cole de Fongiromon. Il est mort le 25 Janvier 1969.Une Ă©cole primaire publique, celle du quartier Derrière-Morne, porte son nom.

Edouard GLISSANT

Ecrivain, poète et philosophe, Edouard Glissant est nĂ© le 21 septembre 1928 Ă  Sainte-Marie, fondateurs entre autres des concepts  d’ ” AntillanitĂ© “, de ” Tout-monde ” et de ” Relation “, Edouard Glissant repense Ă©galement la notion de crĂ©olisation, mais aussi les catĂ©gories de la mĂ©taphysique,  ainsi que les modalitĂ©s du dialogue des cultures. Il obtient le Prix Renaudot en 1958 pour son roman La LĂ©zarde, en 1992 Edouard Glissant a Ă©tĂ© finaliste pour le prix Nobel de littĂ©rature.« Distinguished professor » en littĂ©rature française Ă  l’UniversitĂ© de la ville de New York (CUNY), Édouard Glissant est directeur du Courrier de l’Unesco de 1981 Ă  1988 et prĂ©sident honoraire du Parlement international des Ă©crivains en 1993. Il est mort le 3 fĂ©vrier 2011 Ă  Paris.

Xercès LOUIS

Joueur de football, Xercès LOUIS est nĂ© le 30 octobre 1926 Ă  Sainte-Marie. Il a portĂ© pendant 9ans les couleurs du RC Lens et durant quatre saisons le maillot des Girondins de Bordeaux. Occupant le poste de milieu de terrain, Xercès LOUIS a Ă©tĂ© le premier joueur antillais sĂ©lectionnĂ© en Ă©quipe de France A ( 12 fois sĂ©lectionnĂ© ). Il donne son nom au stade de la ville de Sainte-Marie, ainsi qu’Ă  une tribune du stade FĂ©lix-Bollaert du RC Lens. Il dĂ©cède le 01janvier 1978 Ă  l’âge de 52 ans.

Daniel Roger VELASQUES

SelectionnĂ© pour les jeux olympiques de Munich en 1972 Daniel Roger Velasques, nĂ© le 11 dĂ©cembre 1943 Ă  Sainte-Marie, remporte la mĂ©daille de bronze du relais 4 x 400 mètres, l’Ă©quipe de France Ă©tablit un nouveau record national de la discipline en 3 min 00 s 7. 4 ans plus tard il participe aux jeux olympiques de MontrĂ©al, mais est Ă©liminĂ© dès les sĂ©ries du relais 4 Ă— 400 m.. Son record personnel sur 400 mètres, Ă©tabli en 1972, est de 46 s 15.

Daulor BOUDARD

Joueur Ă©mĂ©rite de la Samaritaine dans les annĂ©es 50 jusqu’Ă  1967, Dolor BOUDARD surnommĂ© ” Ti Do ” est nĂ© le 2 janvier 1927 Ă  Sainte-Marie. Gardien de buts durant sa carrière, il a Ă©tĂ© le père d’une lignĂ©e de sportifs, notamment de footballeurs, dont Jean-Claude BOUDARD.

GĂ©nĂ©rius “GĂ©niyis” MARIE-SAINTE dit ” GalfĂ©tè “

Il Ă©tait le fils du cĂ©lèbre tanbouyĂ© Boniface CEBAREC dont tous les enfants ont marquĂ© le bèlè de leur empreinte. NĂ© le 11 novembre 1900, GalfĂ©tè a maitrisĂ© toute les musiques du genre DKB (danmyĂ© – kalennda – bèlè). Pour preuve, le disque enregistrĂ© par Anca BERTRAND en 1964, oĂą il accompagne sur celui-ci CimĂ©line RANGON et Ti Emile, ou encore quelques extraits des enregistrements rĂ©alisĂ©s par Frank HUBERT en 1961. Pour autant, son domaine, c’Ă©tait la musique kalennda et lafouytè. DĂ©cĂ©dĂ© en 1975, il Ă©tait reconnu par tous comme le spĂ©cialiste et le maĂ®tre incontestable.

Emmanuel CASERUS dit ” Ti Emile ” ou ” Ti Milo ” 

Danseur et chanteur de bèlè Ă  la voix exceptionnelle, Ti Emile est nĂ© le 25 DĂ©cembre 1925 Ă  Sainte-Marie. D’abord ouvrier agricole, il quitte la campagne en 1968 pour travailler Ă  Fort-de-France comme animateur culturel au pitt de Dillon. Il a Ă©tĂ© l’un des maĂ®tres incontestable du bèlè, reconnaissable grâce Ă  son chapeau bakoua qui ne l’a jamais quittĂ©. Il dĂ©cède le 10 Mars 1992 Ă  l’âge de 68 ans.

Raoul GRIVALIER dit ” Ti Raoul  “

Raoul GRIVALIER, tel est son vrai nom, est nĂ© Ă  Sainte-Marie le 3 aoĂ»t 1934. Issu d’une fratrie de 11 enfants, Ti Raoul Ă©tait originaire du quartier PĂ©rou. Bruno Nestor AzĂ©rot a fait de lui le premier citoyen d’honneur de la ville de Sainte-Marie le 15 aoĂ»t 2008. Il obtient la mĂŞme distinction de la ville de Sarcelle en octobre 2009. Ti Raoul Grivalliers est mort le lundi 18 dĂ©cembre 2017 Ă  l’âge de 83 ans