Ca s’est passĂ© chez nous

Previous slide
Next slide

Ca s'est passé chez nous

Les dates qui font l’histoire de Sainte Marie

Sainte Marie est aujourd’hui une commune de 15 932 habitants rĂ©partis sur une superficie de 44,5 kmÂČ. DĂ©couvrir Sainte Marie c’est comprendre son histoire depuis le XVIĂšme siĂšcle jusqu’Ă  nos jours.

1600 : Sainte-Marie lieu de fort peuplement. Certains disent capitale des Caraïbes. La ville est connue pour son artisanat (poterie, vannerie).  

3 Janvier 1658 : Mort du Général Gouverneur Jacques Duparquet, sa femme prend la direction de la colonie.  

1658 : Le pÚre Boulogne supérieur des Dominicains principal artisan de la victoire reçoit de Madame Duparquet une vaste propriété en guise de récompense. Cette propriété reçoit le nom de Fonds Saint-Jacques en mémoire du gouverneur. 

1658 : Le pĂšre de LoubiĂšres de l’Ordre des JĂ©suites qui arriva aprĂšs la bataille est trĂšs déçu. Il installe un fortin autour duquel se forme une agglomĂ©ration qui prend le nom de Sainte-Marie en l’honneur de la Sainte Vierge, d’oĂč l’origine du nom Sainte Marie.  

1660 : Le pÚre Boulogne fait construire une chapelle à Fonds Saint-Jacques. Le pÚre Halgan en a la charge.  

8 Janvier 1663 : Création officielle de la paroisse de Sainte-Marie.  

1664 : Un colon, Picquet de la Calle cultive des mûriers dans la région de Sainte-Marie. Il feit de la soie et envoie des écheveaux à Colbert, ministre des finances de Louis XIV.  

1684 : Séparation administrative de la paroisse de Sainte-Marie et de Trinité.  

1687 : Construction de la premiÚre église de Sainte-Marie.  

4 Février 1697 : Arrivée du pÚre Labat à Fonds Saint-Jacques.  

1698 Ă  1705 : DĂ©veloppement de l’habitation Fonds Saint-Jacques qui devient un exemple type d’habitation sucriĂšre aux Antilles.  

24 Septembre 1793 : Les biens du clergé sont nationalisés mais Fonds Saint-Saint-Jacques reste propriété des religieux. 

1833 : Sainte-Marie est concernĂ©e par l’affaire de Grande Anse, une grande rĂ©volte d’esclaves.  

1836 : 4 854 habitants peuplent Sainte-Marie.  

12 Juin 1837 : Sainte-Marie est officiellement nommĂ©e commune et de ce fait est dotĂ©e d’un Maire, d’un Adjoint et de 9 Conseillers. Sainte-Marie compte alors 5 143 habitants.  

28 Avril 1849 : A l’Habitation Dessalle, il y a un acte spectaculaire de rĂ©conciliation entre Bissette et Dessalle qui, 26 ans auparavant l’avait condamnĂ© aux galĂšres. 

1855 : Un centre d’hĂ©bergement pour la main d’Ɠuvre hindoue est installĂ© Ă  Fonds Saint- Jacques.  

6 DĂ©cembre 1858 : l’Habitation Fonds Saint-Jacques est transformĂ©e en Ă©cole pour dĂ©linquants.  

1872 : Construction de l’usine de Sainte-Marie et de la voie ferrĂ©e.  

6 Août 1891 : Inauguration de la nouvelle église, bénie par Monseigneur CarmÚne.  

18 AoĂ»t 1891 : Un terrible cyclone provoque d’importants dĂ©gĂąts dont la destruction de l’église inaugurĂ©e douze jours auparavant. 

5 FĂ©vrier 1900 : DĂ©but d’une grĂšve Ă  Sainte-Marie qui finit par une fusillade au François.  

14 Juillet 1901 : Joseph LagrosilliÚre  présente un brillant discours à la Mairie de Sainte-Marie à la demande de la municipalité.  

31 Octobre 1901 : Discours de Joseph LagrosilliĂšre au Morne des Esses suivi de la crĂ©ation d’un syndicat agricole.  

24 Avril 1910 : Joseph LagrosilliÚre élu député du Nord de la Martinique.  

1910 et 1923 : Périodes de grosses agitations sociales durant laquelle  Sainte-Marie connait de gros mouvements de grÚve  

1989 : Découverte de la distillerie du PÚre Labat.  

Décembre 1990 : GrÚve des employés communaux qui bouleverse la commune.  

1992 : DĂ©couverte d’un cimetiĂšre d’esclaves Ă  Fonds Saint-Jacques. 

2015 : Assassinat de Clarissa Jean-Philippe dans un attentat terroriste en France.