Espaces naturels

Espaces naturels

Anse Charpentier

L’anse Charpentier est un site merveilleux qui se distingue par la beauté de son cadre. Elle se situe le long de la côte atlantique entre la ville de Sainte-Marie et celle du Marigot. Cette plage, une longue bande de sable blond ou gris par endroit, s’étire sur près de 800

En savoir plus

Anse Madame

La plage de l’anse Madame s’étire le long du bourg depuis le tombolo jusqu’à l’ancienne Tannerie. Il s’agit d’une plage de sable gris qui est le plus souvent battue par les vagues et les courants. La baignade y est d’ailleurs interdite. C’est sur cet espace sablonneux que se déroulent les

En savoir plus

Forêt de Reculée

Si la forêt de Reculée est moins connue comparativement à celle de La Philippe, elle reste néanmoins un coin merveilleux à visiter pour les amoureux de nature et des passionnés de randonnées. Située à 350 mètres d’altitude, elle offre un superbe point de vue sur la haute vallée du Lorrain

En savoir plus

Forêt Domaniale La Philippe

La forêt domaniale La Philippe est l’un des premiers aménagements touristiques forestiers de la Martinique. Sur cette parcelle de forêt provenant du partage de Fonds Saint-Jacques en 1933, dès 1944 les forestiers plantent 200 Mahogany (Acajou de Honduras) puis en 1959, 360 pins des Caraïbes sur d’anciennes savanes. La forêt

En savoir plus

Forêt du Pérou

La forêt du Pérou qui s’étend sur une superficie de 162 hectares se situe sur le territoire communal de Sainte-Marie dans les cantons du Pérou et de Reculée. D’une composition forestière remarquable du point de vue de la biodiversité, elle est formée en trois grandes séries de gestion: série d’intérêt

En savoir plus

Le Tombolo

Le Tombolo, véritable trésor de la nature constitue l’attraction principale de Sainte-Marie. La flèche de sable qui résulte de l’action des facteurs hydrodynamiques est formée par les houles, qui lorsqu’elles perdent une partie de leur énergie, déposent leurs charges sédimentaires (sables, graviers et galets) sous le vent de l’îlet.

En savoir plus

Les Trois Sources

Les Trois Sources est un site exceptionnel qui se trouve en pleine forêt du Pérou sur le massif forestier des Pitons du Carbet. En pleine nature coulent trois sources qui font partie intégrante de la vie des habitants.

En savoir plus

Pain de Sucre

Le Pain de Sucre qui est un charmant piton volcanique qui se dresse dans l’océan non loin de la plage de l’anse Charpentier. Il faut emprunter un chemin qui traverse la forêt pour découvrir ce site sauvage. Malgré les apparences, le chemin qui mène au Pain de Sucre ne présente

En savoir plus

Plage de l’Anse Azérot

En arrivant sur cette plage, la tentation est grande de résister à l’envie de se baigner dans les eaux turquoises de l’océan Atlantique. Protégée par une barrière de corail, c’est la dernière plage du Nord- Est de la Martinique où la baignade est possible. Il existe là des vestiges d’une

En savoir plus

Plage de l’Anse La Richer

Espace de rencontre, de loisirs et de détente, la plage de la Richer au quartier Derrière-Morne est essentiellement fréquentée pour la pratique du canoë –kayak et pour son terrain de football situé en arrière-plage. Mais la tentation est grande de s’allonger à l’ombre des cocotiers, un livre sous les yeux

En savoir plus

Pointe La Houssaye, Anse Dufour

Ce lieu permet de joindre l’utile à l’agréable. L’aménagement comprend un arboretum, un parcours en boucle de découverte-botanique (40 espèces) géologique-historique et ouverts sur de très jolis points de vue : Trou Domingue, îlet Saint-Aubin, Caravelle, Plage de l’Anse Azérot et bien sûr Sainte-Marie. On y découvre la Vierge des marins qui

En savoir plus

Pointe Tenos

Située sur la face Nord Atlantique, la Pointe Ténos offre un panorama sur le centre- ville de la commune de Sainte Marie, son tombolo et la Caravelle. C’est un espace sauvage avec une plage de très gros galets où la nature est puissante. Il y règne un calme absolu qui

En savoir plus

Source Marie Déau

La source Marie Déau se trouve au quartier « Belle Etoile ». Appelée autrefois « La Marie Déau », ce point d’eau très visité tire son nom de Marie Emilie Joséphine Déau qui résidait dans le quartier au cours des années 1950. Issue d’une famille modeste qui vivait de l’agriculture,

En savoir plus